Matrice d’intégration des technologies (MIT)

À propos de la matrice

Collaborer Situations réelles
Communiquer Identité franco-ontarienne
Créer et innover Cybercitoyenneté
Penser de façon critique Organiser
Orienter S’engager

La matrice d’intégration des technologies (MIT) :

  • offre un cadre pour intégrer des technologies;
  • donne une vision pédagogique de l’apprentissage efficace à l’ère numérique;
  • propose un vocabulaire commun.

Introduction

La matrice d’intégration des technologies (MIT) est un outil d’autovérification de la tâche visant à aider le personnel enseignant à transformer ses pratiques pédagogiques en lui fournissant des pistes qui lui permettront de cheminer à l’ère numérique.

Outil

L’outil intègre 10 attributs interdépendants qui permettent des situations d’apprentissages enrichissantes. En plus des descripteurs, la matrice d'intégration des technologies (MIT) réunit les éléments ci-dessous qui sont des attributs d’un environnement d’apprentissage.

  • Communiquer
  • Collaborer
  • Créer et innover
  • Penser de façon critique
  • Orienter son apprentissage
  • Vivre des situations réelles d’apprentissage
  • Construire son identité franco-ontarienne
  • Faire preuve de cybercitoyenneté
  • Organiser l’environnement d’apprentissage
  • S’engager dans son apprentissage

La matrice d’intégration des technologies (MIT) montre la progression des pratiques pédagogiques à l’ère numérique. Les descripteurs définissent leur avancement. Le point d’entrée est le point de départ où la technologie est utilisée à l’occasion sans intention pédagogique. Les deux prochains descripteurs correspondent à l’embellissement, c’est-à-dire à une substitution ou à une amélioration de la situation d’apprentissage à l’aide de la technologie. Les deux derniers descripteurs, quant à eux, correspondent à une transformation, c’est-à-dire à une modification ou à une redéfinition de la situation d’apprentissage grâce à la technologie, action qu'il était impossible de faire auparavant.

Utilisation

Voici quelques exemples d’utilisation de la matrice d’intégration des technologies (MIT) :

  1. Se situer dans la MIT pour savoir si l’intégration de la technologie vient embellir la situation d’apprentissage ou la transformer.
  2. Choisir un attribut, se situer quant aux descripteurs et développer une tâche qui permettra de passer à un niveau supérieur.
  3. Se donner une vision et suivre un plan relativement à l’intégration des technologies.
  4. Faire des achats de matériel technologique éclairés.
  5. Planifier des stratégies d’enseignement et d’apprentissage en y intégrant la technologie de façon efficace.
  6. Planifier la formation offerte au personnel enseignant.
  7. Faire un monitorage de l’intégration des technologies au niveau de l'école.

Matrice

La matrice d’intégration des technologies (MIT)

Niveaux d’intégration de la technologie dans les pratiques pédagogiques
Niveaux d’intégration de la technologie dans les pratiques pédagogiques
Embellissement Embellissement Transformation Transformation
Point d'entrée Substitution Amélioration Modification Redéfinition
Attributs d’un environnement d’apprentissage
Attributs d’un environnement d’apprentissage
PE - La technologie est utilisée à l’occasion sans intention pédagogique. S - La technologie permet de faire autrement, sans augmenter l’apprentissage, l’apport pédagogique, ou la nature des tâches. A - La technologie permet d’améliorer les stratégies d’apprentissage, l’apport pédagogique et la nature des tâches M - La technologie permet de changer, de façon significative, les stratégies d’apprentissage, l’apport pédagogique et la nature des tâches. R - La technologie permet de redéfinir la pédagogie, de créer de nouvelles stratégies d’apprentissage et de proposer des tâches autrefois inconcevables.
A - Communiquer
7 - 12

M - 6
Communiquer Point d’entrée
PE - L’élève exprime ses pensées et ses idées oralement ou par écrit.
Communiquer Substitution
S - L’élève communique en utilisant l’outil technologique suggéré.
Communiquer Amélioration
A - L’élève communique en tenant compte du contexte et en exploitant des outils technologiques variés (p. ex., textos, gazouillis, courriels, médias sociaux).
Communiquer Modification
M - L’élève communique dans une variété de contextes en choisissant un outil technologique selon son efficacité et son utilité.
Communiquer Redéfinition
R - L’élève s’ouvre au monde et communique, afin d’informer et de donner son opinion, dans une variété de contextes sur le Web.
B - Collaborer
7 - 12

M - 6
Collaborer Point d’entrée
PE - L’élève effectue individuellement des tâches structurées, avec la technologie.
Collaborer Substitution
S - L’élève travaille parfois en équipe, de façon structurée, en utilisant l’outil technologique suggéré.
Collaborer Amélioration
A - L’élève collabore pour effectuer une tâche donnée en exploitant des outils technologiques variés.
Collaborer Modification
M - L’élève collabore en choisissant un outil technologique qui facilite la collaboration dans tous les aspects de son apprentissage.
Collaborer Redéfinition
R - L’élève collabore de façon spontanée avec ses pairs et des experts à l’extérieur des murs de l’école, en utilisant des outils technologiques.
C - Créer et innover
7 - 12

M - 6
Créer et innover Point d’entrée
PE - L’élève utilise un moyen de communication traditionnel pour réaliser une tâche en faisant preuve d’imagination, de spontanéité et d’ingéniosité dans ses créations.
Créer et innover Substitution
S - L’élève réalise une tâche en faisant preuve d’imagination, de spontanéité et d’ingéniosité dans ses créations, en utilisant l'outil technologique suggéré.
Créer et innover Amélioration
A - L’élève réalise une tâche en faisant preuve d’imagination, de spontanéité et d’ingéniosité dans ses créations, en exploitant des outils technologiques variés.
Créer et innover Modification
M - L’élève réalise une tâche en faisant preuve d’imagination, de spontanéité et d’ingéniosité dans ses créations, en choisissant un outil technologique efficace et approprié.
Créer et innover Redéfinition
R - L’élève sélectionne une tâche, fait preuve d’imagination, de spontanéité et d’ingéniosité dans ses créations et choisit un outil technologique efficace et approprié.
D - Développer la pensée critique et résoudre des problèmes
7 - 12

M - 6
Développer la pensée critique et résoudre des problèmes Point d’entrée
PE - L’élève effectue des recherches pour résoudre des problèmes, à l’aide d’outils technologiques.
Développer la pensée critique et résoudre des problèmes Substitution
S - L’élève trouve, analyse et évalue des informations provenant de différentes sources ou de différents points de vue pour résoudre des problèmes de différentes façons, en utilisant des ressources numériques et l’outil technologique suggérés.
Développer la pensée critique et résoudre des problèmes Amélioration
A - L’élève planifie, effectue des recherches, analyse, établit des liens et tire des conclusions valides pour résoudre des problèmes complexes, en exploitant des ressources numériques et des outils technologiques variés.
Développer la pensée critique et résoudre des problèmes Modification
M - L’élève évalue sa pensée, ses forces, ses défis et l’opinion d’autrui, et utilise différents types de raisonnement pour résoudre des problèmes, en choisissant un outil technologique efficace et des ressources numériques appropriées.
Développer la pensée critique et résoudre des problèmes Redéfinition
R - L’élève tire des conclusions et réinvestit ses apprentissages pour résoudre des problèmes et prendre des décisions éclairées dans d’autres circonstances, à l'aide de différents outils technologiques et différentes ressources numériques.
E - Orienter son apprentissage
7 - 12

M - 6
Orienter son apprentissage Point d’entrée
PE - L’élève s’organise et planifie en utilisant certains outils.
Orienter son apprentissage Substitution
S - L'élève s’organise, planifie et assure des suivis, en utilisant l'outil technologique suggéré.
Orienter son apprentissage Amélioration
A - L'élève s’organise, se fixe des objectifs, planifie et assure des suivis, en exploitant des outils technologiques variés.
Orienter son apprentissage Modification
M - L'élève s’organise, se fixe des objectifs, planifie et assure des suivis, en choisissant un outil technologique efficace et approprié.
Orienter son apprentissage Redéfinition
R - L’élève choisit différents outils technologiques et stratégies pour orienter son apprentissage, atteindre ses objectifs et s’autoévaluer tout au long du processus d’apprentissage dans le but d’ajuster ses stratégies au besoin.
F - Vivre des situations réelles d’apprentissage
7 - 12

M - 6
Vivre des situations réelles d’apprentissage Point d’entrée
PE - L'élève complète les activités assignées qui sont généralement des questions isolées, en utilisant la technologie.
Vivre des situations réelles d’apprentissage Substitution
S - L'élève fait des liens entre les concepts et des situations réelles d’apprentissage, en utilisant l'outil technologique suggéré.
Vivre des situations réelles d’apprentissage Amélioration
A - L'élève résout des problèmes basés sur des situations réelles d’apprentissage, en exploitant des outils technologiques variés.
Vivre des situations réelles d’apprentissage Modification
M - L'élève explore, s’approprie et propose des solutions à des situations réelles d’apprentissage, en choisissant un outil technologique efficace et approprié.
Vivre des situations réelles d’apprentissage Redéfinition
R - L'élève, afin de faciliter une prise de conscience mondiale, participe à des projets significatifs basés sur des situations réelles d’apprentissage, en mettant à profit des outils technologiques.
G - Construire son identité franco-ontarienne
7 - 12

M - 6
Construire son identité franco-ontarienne Point d’entrée
PE - L’élève s’exprime en français en utilisant différents outils technologiques.
Construire son identité franco-ontarienne Substitution
S - L’élève agrandit son espace francophone en privilégiant des outils technologiques, des applications et des sources d’information francophones.
Construire son identité franco-ontarienne Amélioration
A - L’élève participe à des échanges pour communiquer à travers les médias sociaux et échanger des ressources francophones (p. ex., musique, films, articles d’intérêt en français), à l’aide d’outils technologiques.
Construire son identité franco-ontarienne Modification
M - L’élève s’épanouit, apprend, s’exprime, crée et s’ouvre au monde en français afin de solidifier les liens de la communauté francophone, en choisissant un outil technologique efficace et approprié.
Construire son identité franco-ontarienne Redéfinition
R - L’élève contribue à une communauté de cybernautes francophones ouverte sur le monde et assure ainsi l’épanouissement et la vitalité de la langue française.
H - Faire preuve de cybercitoyenneté
7 - 12

M - 6
Faire preuve de cybercitoyenneté Point d’entrée
PE - L’élève navigue sur le Web et utilise différents médias sociaux sans se soucier de l’éthique numérique et de son empreinte numérique.
Faire preuve de cybercitoyenneté Substitution
S - L’élève sait naviguer, créer, publier sur le Web et tient compte de l’éthique numérique et de son empreinte numérique.
Faire preuve de cybercitoyenneté Amélioration
A - L’élève prend conscience de son identité numérique et agit de façon responsable dans ses interactions sur le Web.
Faire preuve de cybercitoyenneté Modification
M - L’élève fait preuve de cibercitoyenneté responsable en tenant compte de l’éthique numérique et en prenant des mesures pour protéger ses informations et ses données.
Faire preuve de cybercitoyenneté Redéfinition
R - L’élève fait preuve de cibercitoyenneté responsable, de sensibilité et de respect à l’égard de soi et des autres, et contribue à la responsabilisation de ses pairs.
I - Organiser l’environnement
7 - 12

M - 6
Organiser l’environnement Point d’entrée
PE - L’élève travaille individuellement dans un environnement traditionnel.
Organiser l’environnement Substitution
S - L’élève travaille individuellement dans un environnement traditionnel en ayant à sa disposition quelques outils technologiques.
Organiser l’environnement Amélioration
A - L’élève travaille dans un environnement permettant la collaboration et peut utiliser des outils technologiques variés pour effectuer une tâche.
Organiser l’environnement Modification
M - L’élève travaille dans un environnement flexible et collabore en utilisant des outils technologiques efficaces et appropriés.
Organiser l’environnement Redéfinition
R - L’élève travaille en collaboration dans un environnement ergonomique et flexible en ayant accès aux différents outils technologiques de l’école et aux siens.
J - Être dynamique dans son apprentissage
7 - 12

M - 6
Être dynamique dans son apprentissage Point d’entrée
PE - L’élève obtient les tâches et les renseignements qui sont liés au cours, en utilisant la technologie.
Être dynamique dans son apprentissage Substitution
S - L’élève fait des exercices pratiques et interactifs en utilisant la technologie.
Être dynamique dans son apprentissage Amélioration
A - L’élève s’engage activement dans des activités pédagogiques, explore et utilise des contenus numériques variés pour démontrer sa compréhension et ses compétences.
Être dynamique dans son apprentissage Modification
M - L'élève crée des productions en y intégrant des ressources numériques variées et les fait connaître pour démontrer sa compréhension et ses compétences.
Être dynamique dans son apprentissage Redéfinition
R - L'élève, à titre de partenaire, développe une expertise dans le domaine de la recherche, crée des productions en y intégrant des ressources numériques variées et les fait connaître pour démontrer sa compréhension et ses compétences.

Se situer dans la MIT

Ce formulaire permet au personnel enseignant de se situer sur le plan de ses pratiques pédagogiques à l’ère numérique. Cet exercice peut se faire individuellement en se donnant des objectifs personnels, ou la direction peut établir un profil de groupe afin de déterminer les besoins en matière de formation.

Suite infonuagique Google

Si vous désirez utiliser ce formulaire, cliquez sur ce lien. Vous trouverez les copies de la feuille de réponses et du formulaire dans votre Drive/Disque.

Suite infonuagique Microsoft 365

Si vous désirez utiliser cette enquête, cliquez sur ce lien et suivre les étapes suivantes :

  • Sélectionner les trois points pour obtenir plus d’options;
  • Sélectionner télécharger une copie;

Vous êtes maintenant propriétaire du document. Il vous reste à le téléverser dans OneDrive et à effectuer l’enquête.

Questions fréquentes

Comment puis-je me servir de cette matrice si je suis un enseignant ou une enseignante?

Cette matrice :

  • suscite une prise de conscience, permet de se situer dans son intégration des technologies et propose des pistes pour la prochaine étape (autoévaluation et autorégulation);
  • permet d’établir un profil d’intégration des technologies dans ses pratiques pédagogiques;
  • donne des exemples et des idées;
  • permet de situer et d'analyser des projets, puis de les faire cheminer;
  • permet d’établir des liens avec la planification d’un plan de cours dans le but d’intégrer efficacement les technologies.

Comment puis-je me servir de cette matrice si je suis un directeur ou une directrice?

Cette matrice permet :

  • de se donner une vision;
  • d’élaborer un plan stratégique (PAÉ);
  • de se donner des moyens pour engager le personnel enseignant dans le virage à l’ère numérique;
  • d’accompagner le personnel enseignant et de déterminer ses besoins en matière de formation en technologie (créer un profil de groupe);
  • de planifier la formation offerte au personnel enseignant;
  • de transformer les journées pédagogiques dans le but de redéfinir les pratiques pédagogiques;
  • de changer la structure des environnements d’apprentissage pour faciliter les stratégies d’enseignement innovantes;
  • de faire des achats de matériel technologique éclairés;
  • d’établir des liens avec la planification d’un plan de cours dans le but d’intégrer efficacement les technologies;
  • de faire un monitorage de l’intégration des technologies au niveau de l'école;
  • d'enrichir les discussions au cours de rencontres CAP;
  • d'intégrer certains éléments de cet outil au plan annuel individuel de perfectionnement professionnel;
  • d’harmoniser les attentes, le vocabulaire, etc., quant à l’intégration des technologies.

D’où viennent les mots substitution, amélioration, modification et redéfinition?

Les mots substitution, amélioration, modification et redéfinition viennent du modèle SAMR (Substitution-Augmentation-Modification-Redéfinition) de Ruben R. Puentedura.

Doit-on toujours viser le stade de la redéfinition?

L’apprentissage et l’enseignement de divers concepts ne requièrent pas toujours de travailler au stade de la redéfinition. Il faut d’abord cibler l’attente et l’intention pédagogique, puis décider si l’ajout de la technologie aura ou non un apport considérable sur le plan de l’apprentissage.

De quelle façon cette matrice rejoint-elle la grille d’évaluation du rendement?

Cette matrice n’est pas une grille d’évaluation du rendement et ne la remplace pas non plus. Cependant, plusieurs des attributs correspondent aux compétences comprises dans la grille d’évaluation du rendement ou aux habiletés d’apprentissage et habitudes de travail (HH); par exemple, l’attribut Communiquer cadre avec la compétence Communication et avec l’habileté d’apprentissage et l’habitude de travail Utilisation du français oral; l’attribut Penser de façon critique cadre avec la compétence Habiletés de la pensée et avec l’habileté d’apprentissage et l’habitude de travail Sens de l’initiative.

Est-ce la même matrice de la maternelle à la 12e année?

Oui, la matrice est la même de la maternelle à la 12e année, tout comme la grille d’évaluation du rendement.